Débord de Loire – La parade vers Nantes

Tous les bateaux sont là, face à Saint-Nazaire, faisant route vers le pont. Progressivement, les bateaux visiteurs nous laissent.
Seuls, les bateaux inscrits à la parade en flottille se retrouvent dans le chenal.
Le soleil semble vouloir nous accompagner pour toute cette fin d’après midi.
Il est pratiquement 17h, c’est parti pour 4h30 de navigation vers Nantes.

Le thonier BICHE, avec le BELEM et L’HERMIONE, embouquent le chenal de Loire pour passer sous le pont de Saint-Nazaire.

Voilà le récit de cette superbe parade, tout en images pour vous faire partager la beauté des bateaux que nous avons accompagnés.

Dans la flottille, de nombreux bateaux du patrimoine, anciens ou répliques récentes. Mais également le plus récent de voiliers de course : le dernier né de la classe Figaro : le Figaro 3 , construit d’ailleurs à Nantes début 2019, et dont la course sera lancée dans une semaine de Nantes et Saint-Nazaire.

C’est le Figaro 3 de Sébastien MARSSET qui prendra part à la flottille jusqu’à Nantes.

Autour de nous, de beaux bateaux, connus ou non, appartenant à des particuliers ou gérés par des associations, comme le JOSHUA.
Un plaisir de le voir sur l’eau à nos côtés.

Aux abords de la raffinerie de Donges, JOSHUA sous voile.
Navire mythique Bernard MOITESSIER, construit en 1962, avec lequel il participa à la première course autour du monde en solitaire sans escale en 1968.
OTAHA
Quel est ce bateau ?

A DEBORD DE LOIRE, il n’y a pas uniquement des bateau à voile ou des bateaux classés … il y a également les bateaux de travail, qui rythment l’activité nautique sur le Loire, comme nous l’avons vu avec le remorqueur “Le Croisic”.

Ici, nous voyons le pousseur “VAL D’ARMOR” de la Compagnie Ligérienne de Transport.
Devant elle, la barge ou ponton “Jules Verne” , capable de transporter 860 tonnes.

NAGA LEE – Carol Ketch, grand frère du TAHITI KETCH.