“Le port végétal de l’île Feydeau” – Événement des Floralies 2004

A l’occasion des 10ème Floralies de Nantes, la végétation envahie la ville, avec différentes mises en scène, organisées par Pierre Orefice (ancien chef d’orchestre de la troupe Royale de Luxe de 1985 à 1998).

Pour cet événement, il va profiter du réaménagement du quai Turenne, fin des années 90, avec une immense zone de pelouse, reprenant l’ancien parcours de la Loire avant comblement (1929-1936).

Quai Turenne, longeant l’île Feydeau, côté sud.
Superbement mis en valeur, on imagine réellement la vie maritime qui pourrait s’y trouver !
Cliquer pour voir la photo en plein écran

Au bord du quai, anciennement donnant sur la Loire, les navires amarrés sur l’océan de verdure.
Sur le quai, un chalut mis à sêcher …

Flottille de petits bateaux de pêche au bord du quai.
Chaque début d’année, en hiver, on voit tourner ses bateau en Loire à la pêche à la civelle.

Le long du quai, une buvette … ou un bateau-lavoir ?
… les deux, c’est un ancien bateau-lavoir, à qui la buvette – guinguette donne une nouvelle vie.

Bateau au corps mort … dans la pelouse …

Qui dit quai de Loire, dit aussi pêcherie !
On en voit de belles, pêcheries fixe au niveau de l’embouchure de la Loire, vers le nord comme vers le sud. Ou mobiles dans les ports (Saint-Nazaire) ou ici à Nantes.

GWALARN, superbe Tahiti-Ketch de mon ami Daniel. Ici bien mis en scène le long du quai.
Cliquez ici pour voir en grand format.

Après les petites pêcheries sur roulettes, la pêcherie fixe, comme il y en avait tant autour de l’embouchure de la Loire.

Le CHU donne sur une zone humide ?
Quel est donc ce lieu étrange, une pêcherie en bord de ville … C’est Nantes !
Besoin d’une preuve ?

En voici deux :
Belle façade des immeuble du Quai Turenne, sur l’île Feydeau, à Nantes … et le TRAM !
Le tramway nantais passe-t-il non loin d’une zone marécageuse de Loire ???

Le VETILLE.
Véritable mémoire de la plaisance à voile de Nantes, l’un des deux plus vieux bateaux de plaisance français naviguant.

Il a construit en 1893 par les Chantier Dubigeon, alors installés au bas de Cahnteny.

POLAR POD – Bateau / plateforme d’exploration polaire

Comme l’indique sa catégorie, voici un “navire inclassable”.

Déjà bien concret en 2013, le projet POLAR POD de Jean-Louie Etienne vient de passer un nouveau cap vers son lancement.

Ce projet réside en une station flottante, habitée de scientifiques et marins, qui dérivera 3 années dans les courants circum-planétaire de l’antarctique.
Structure de 125 mètres de long : 75 m immergés, pour une bonne stabilité dans les mers australes, et 40m en surface, avec la cellule de vie, laboratoires …

Illustration du POLAR POD en position immergé – Page Wikipedia – DR

La date de mise à l’eau en prévue en mai 2022, puis après la phase de tests, le départ vers l’arctique se ferai en décembre 2023.

Laboratoire flottant pour tous les domaines d’études océaniques, spatiales et biologiques.
A suivre.


Actu mars 2021 :
Voir l’article dans MER & MARINE.


Page de présentation :
Oceanpolaire.org – Page POLAR POD